Noix de st Jacques fumées

Noix de st Jacques fumées à l’ helichrysum italicum aux saveurs de truffe d’été !!!!

Un plat tout bête et facile.

C est le fumage à froid avec de l’immortelle d’Italie qui va donner toute sa saveur truffée à ce plat.

Un carpaccio d’enfer avec quelques noix de St jacques (françaises si vous êtes riches , écossaises sinon)
Un cuit vapeur inox , une botte d’ helichrysum italicum séché ,
un peu d huile d’olive de Camargue peu amère  ( comme celle du domaine de la Vernède)
Un demi citron bio
fleur de sel de Guérande
quelques baies roses écrasées
parmesan rapé

tout d’abord , lavons les noix de St Jacques, et badigeonnons les d’huile d’olive
laissons chauffer fort le premier étage du cuit vapeur .
Déposons un fagot d’ helichryse , au fond de la casserole du cuit vapeur et enflammons le.
dès qu’un bon tiers a brûlé , soufflons pour éteindre le feu.
recouvrons avec le panier inox,

 

coupons le feu, un epaisse fumée doit se dégager.

Déposons les noix et fermons avec le couvercle 5mn pas plus, plus longtemps les noix seraient beaucoup trop fortes en goût.

Elles ne doivent pas cuire.
Nous  les  tasserons dans un bocal hermétique  et les réserverons au réfrigérateur pour qu’elles continuent à s’imprégner des saveurs.
60 mn avant de servir, mettre le bocal au congélateur pour faire durcir les noix et les rendre plus faciles à trancher.

un couteau très tranchant ou une japonaise de mandoline nous permettra de réaliser de fines lamelles que nous disposerons joliment dans l assiette.

Il nous suffira de  badigeonner avec de l’huile d’olive, parsemer de jus de citron et puis, dans la volée et plein d’ardeur méticuleuse,disperser quelques graines de fleur de se sel, un peu parmesan ( je préfère rapé dans ce cas là), baies roses et poivre de Sarawak en mignonnette.

Servir et déguster entre amis accompagnée d’une chicorée grumolo en chiffonnade.

Sending
User Review
0 (0 votes)

You need to login or register to bookmark/favorite this content.

Gône jardinier

Avis d'utilisateur